top of page

Recharges glucidiques ou repas triche

Avec l’approche zéro glucide du dernier blog, bien évidement il y aura des recharges glucidiques. J’ai déjà parlé de ce sujet mais je vais vous indiquer pour qui et quand vous pouvez le faire si vous faites l’approche «low carbs».


Quand je parle de recharge glucidique je ne parle pas ici de «cheat» et/ou de se gaver de n’importe quoi à n’importe quel moment. Lorsque le pourcentage de gras est dans le 20% et plus, un seul repas riche en glucide simple serait suffisant. Ce qui veut dire que lors de ce repas les protéines seront au minimum soit un peu plus de la moitié de ce que l’on prendrait habituellement. Donc pour les glucides soit 1gr par livre fera l’affaire pour ce repas. Plus le pourcentage descendra, plus ce genre de repas pourra s’accumuler dans la journée.


Avant de commencer une recharge glucidique (ou dans le pire des cas) un «cheat». Attendez donc d’avoir compléter 2 à 3 semaines complètes d’une structure stricte avant de vous lancez. Ensuite de ça peut-être penser le faire une fois par semaine. Pour ma part je dirais plutôt le faire au besoin. Ce qui veut dire quand votre corps ressent le besoin.


Comment savoir?

Comme mentionné plus haut, plus le pourcentage sera bas, plus les besoins en glucides seront grands et les recharges se feront plus souvent. Il se peut que la congestion musculaire se fasse de plus en plus rare et que le corps et l'esprit soit constamment en état de fatigue. Il peut y avoir plusieurs autres raisons. C'est donc pourquoi il est impératif d'avoir un professionnel auprès de vous pour détecter ces symptômes.


Quel est le problème avec les repas triches?

Aucun problème tant et aussi longtemps que celui-ci ne cause pas d'inflammations ou de problèmes digestifs. Une des plus gros impact que l'on voit chez les gens qui s'offrent des repas triches est le système immunitaire qui diminue dans les 48 heures suivantes.


S’il y a seulement un repas à prendre lors de la recharge je suggère de le prendre à la place du dernier repas habituel. Cela empêchera de vouloir continuer de manger de la sorte tout au long de la journée, puis le lendemain matin reprenez la structure normale.


Donc dans le processus d’avoir coupé les glucides, n’abusez pas du cardio!


Même qu’il serait intéressant de réduire votre intensité. Pourquoi? Ceci ne fera qu’augmenter ;e catabolisme musculaire et empêchera de perdre du gras efficacement.

Pour plus de questions sur cette approche, n’hésitez pas à prendre rendez-vous!


Luc Plante (n.d.)


76 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page